SOYONS CLAIRS (ET ON VA PEUT-ÊTRE CHOQUER DES DU MONDE) MAIS LE SEUL RESPONSABLE DE LA MORT DE MAC MILLER, C’EST LUI-MÊME.

 

 

Mais ce n’est plus la question maintenant que le rappeur est mort depuis un an, à 3 jours près. Mac Miller avait été retrouvé mort à son domicile. L’autopsie aura conclue à une overdose de Fantanyl, d’alcool et de cocaïne.

Un procureur du comté de Los Angeles vient d’annoncer l’arrestation d’un trafiquant de drogues répondant au nom de Cameron James Pettit. Cet homme âgé de 28 ans et originaire de Granite Bay en Californie aurait un lien avec le décès de l’artiste. En effet, deux jours avant le décès de Miller, Pettit lui aurait fait une livraison de médicaments contrefaits à base de Fantanyl. Le dealer était censé lui fournir de l’oxycodone, un antidouleur de la famille des opiacés qui peut servir de somnifère.

Pettit se serait fait griller à cause de messages retrouvés dans son smartphone faisant état d’échanges avec le rappeur. En effet, durant les heures et les jours qui suivirent l’annonce du décès, le trafiquant s’était confessé par DM Instagram notamment auprès d’un de ses amis, craignant de mourir en prison.

S’il est reconnu coupable, le dealer pourrait écoper d’une peine de 20 ans de prison justement. De quoi encore craindre pour sa vie et de se repentir à nouveau sur d’autres éventuelles victimes de ses drogues.

Les autorités se sont félicitées de l’arrestation, non pas pour résoudre le cas de Mac Miller précisément, mais pour la lutte contre la prolifération du trafic de nouvelles drogues comme les dérivés du Fantanyl qui sont devenus un véritable fléau aux États-Unis.