LE FESTIVAL DOIT AVOIR LIEU LE 22 SEPTEMBRE PROCHAIN AU STADE JEAN BOUIN EN FACE DU PARC DES PRINCES À PARIS.

 

 

Avec une programmation bien fournie (IAM, Oxmo Puccino, Disiz, Assassin, Medine, Fianso etc.), le Festival Revolution est sans nul doute le grand rendez-vous rap français de cette rentrée. Et la contenance du Stade Jean Bouin à Paris ne sera pas de trop (20 000 places assises en format sportif) pour accueillir les milliers de fans attendus pour l’événement qui se déroulera de midi à minuit le 22 septembre.

Dans le quartier, les riverains se sont habitués aux 47 000 spectateurs du Parc des Prince pour les matchs du PSG toutes les 2 semaines ou pour des concerts ponctuels. Les résidents jubilent quand le Stade Français vient jouer à domicile à Jean Bouin. Mais apparemment, ces mêmes habitants ne sont pas prêts à accepter qu’une événement « urbain » vienne déranger leur tranquillité.

Une association de riverains vient en effet d’assigner les organisateurs du festival à comparaitre devant le Tribunal de Grande Instance de Paris ce mercredi 4 septembre à 9h00 pour tenter de faire interdire l’événement. L’association est composée de plusieurs retraités et de « l’Association de Sauvegarde Boulogne Les Princes ».

Hiya!, à l’origine du projet, s’est fendu d’un communiqué de presse pour indiquer sa volonté de résister face à une tentative de musèlement injustifiée et arbitraire. L’organisateur invite également tous les participants du festival de montrer à ses détracteurs que le hip hop est une culture saine, créative, durable, responsable et tolérante. Il invite ainsi le collectif de riverains à venir constater par lui-même que le « bruit » qui sera généré est un « art à part entière ».

Une affirmation et un avis que nous partageons bien évidemment.