NOUS AVONS APPRIS LE DÉCÈS DE STANLEY PRATT PLUS CONNU SOUS LE BLAZE DE STAN 153 QUI S’EST ÉTEINT CE 18 AOÛT.

 

 

Il a résolument fait partie de la première génération de writers, puis de graffeurs à New-York. Stan 153 a commencé à vandaliser au début des années 70 du coté de Harlem, entre la 153ème et la 8ème avenue. Fondateur du crew 3YB (3 Yard Boys aux cotés de JACE2 et de Rome 150) et de Master Works Production, avec qui il traversa les années et expérimentera les évolutions techniques de son art.

Son parcours qui a connu son apogée entre les années 70 et les années 90 lui valurent de figurer dans d’innombrables livres sur le graffiti dont les premiers jamais réalisés comme « The Faith of Graffiti » de Norman Mailer très tôt en 1974. Ses performances et ses expositions se ont aussi bien exportés en Europe. Ces dernières années, il est resté très actif et ses plusieurs de ses œuvres sont rentrées dans le business de l’art contemporain. Des croquis originel de lui sont d’ailleurs encore vendus chez Drouot par exemple.

Réputé être jovial, joueur de bass à ses heures perdues, il sera autant regretté par sa personnalité que pas son talent. Stan 153 est éteint à l’âge de 60 ans et vient de rentrer définitivement dans l’histoire du graffiti.