IL A ÉTÉ LE CONFIDENT ET L’HOMME À TOUT FAIRE DE J DILLA. IL A ÉTÉ PRÉSENT JUSQU’AUX DERNIERS MOIS DE VIE DU CÉLÈBRE PRODUCTEUR.

 

 

Dans l’ombre d’une personnalité, il y a toujours quelqu’un qui s’assure qu’elle ne manque de rien, que tout se passe bien comme prévu. Il ne s’agit pas du manager mais de quelqu’un qui se tape souvent les basses besognes ou qui écoute ses états d’âme. Pour J Dilla, il s’agissait de Dave Tobman, dit Dave New York pour tout le monde.

Tobman est le genre de type dont on ne sait pas trop ce qu’il fait mais il est là, partout, tout le temps, dans un fauteuil au fond d’un studio, dans les backstages, juste derrière le DJ sur scène, à deux mètres de vous quand vous marchez dans la rue. Il est écrit par-ci par-là qu’il est en business avec untel, en partenariat avec untel mais rien de bien clair. Le mec est celui qu’on ne remarque pas mais qui est présent sur toutes les photos, souvent en arrière plan. Maintenant qu’on apprend qu’il est décédé, on commence à le reconnaitre sur plein de clichés de rappeurs. Un peu quand Alexandre Benalla s’était fait choper, on a commencé à le voir sur toutes les photos de Emmanuel Macron. Vous n’avez qu’à aller sur son profil Facebook et vous l’y verrez avec Kurupt, Talib Kweli, Guru, Common, Raekwon, Fab Five Freddy, Questlove et encore beaucoup d’autres.

Dave NY était donc connu pour avoir été le confident de J Dilla et son homme à tout faire de ses dernières années de vie. Il avait d’ailleurs participé à sa dernière tournée en fauteuil roulant à travers l’Europe. C’est Common qui aurait présenté Dave à James Yancey il y a très longtemps et les deux hommes ne se sont plus quittés jusqu’à la disparition de Dilla en 2006. Il avait été l’un des initiateurs du premier Dilla Day à Los Angeles en 2013 où il avait officié en tant que maitre de cérémonie.

De nombreuses personnes qui l’ont connu lui ont rendu hommage plus tôt dans la journée en décrivant un homme sympa, disponible et généreux. Des artistes comme Talib Kweli ont décrit quelqu’un qu’on devait appeler une fois arrivé à Los Angeles. Quelqu’un qui vous trouvait tout ce que vous vouliez dans la ville. Quelqu’un qui vous faisait faire le tour de la cité. Quelqu’un qui se rendait indispensable à vos yeux. Des mecs comme ça, il y en a dans la plupart des grandes villes, à Los Angeles, New-York ou Paris. Pour avoir trainé avec du monde, ils en ont des histoires à raconter. On pourrait retracer l’histoire d’un courant musical ou d’une époque rien qu’avec leurs histoires.

Tobman avait subit pas moins de 3 dialyses ces dernières semaines suite à des problèmes de reins (pas d’autres détails pour le moment). Il est décédé dans la nuit de mardi à mercredi, rejoignant ainsi sa mère et son pote J Dilla.

L’artiste André Leroy Davis avait même peint cette œuvre, à l’occasion du Dilla Month de cette année, pour témoigner de la profondeur de la relation entre les deux hommes.