LE PRODUCTEUR DE LOS ANGELES, AFFILIÉ AU LABEL BRAINFEEDER DE FLYING LOTUS, N’AVAIT QUE 39 ANS.

 

 

Il fût l’une des premières signatures historiques du label Brainfeeder de Flying Lotus. C’est ce même label qui a annoncé lundi 29 juillet la disparition d’un des producteurs hip hop instrumental de la scène de Los Angeles. Et ce malgré une « courte » mais prolifique carrière depuis 2008 (14 albums solo, 15 EPs, plusieurs remixes et opus dont il avait assuré la production).

Adepte des beats décousus, RAS-G proclamait haut et fort ses inspirations à la fois du coté des J-Dilla et Pete Rock que du coté de Sun-Ra. Mélange que l’on retrouvait surtout au sein de sa formation RAS-G & The Afrikan Space Program dont le dernier projet « Down 2 Earth Vol. 4 » date à peine de juin. Lui qui entretenait un lien avec le son cosmique avec ce groupe mais aussi avec les labels qu’il avait quo-crée : Poo-Bah Records et Ghetto Sci-Fi Music. On ne compte pas non plus ses collaborations avec Flying Lotus, Thundercat ou encore Open Mike Eagle.

La raison du décès n’a pas été dévoilée mais RAS-G souffrait depuis longtemps de pneumonie, hypothyroïdie, diabète et insuffisance cardiaque. Un accumulation de pépins de santé qui lui ont été malheureusement fatale semblerait-il.

Une collecte de fond a été mise en place.