GRANDMASTER FLASH EST ALLÉ CHERCHER SON POLAR MUSIC PRIZE

DE LOIN, LE TROPHÉE RESSEMBLE À UNE COURONNE ET CELA AURAIT BEAUCOUP PLU À NOTRE « FLASH ».

 

C’était en février dernier, un mois après avoir fêté ses 61 ans, que Grandmaster Flash s’était vu récompenser d’un Polar Music Prize, considéré comme le « Prix Nobel » de la musique. Même si Flash n’est clairement pas le meilleur des hommes, il n’en est pas moins un pionnier du hip hop et du turntablism. Statut que la Stig Anderson Music Award Foundation a voulu souligner en lui accordant ce prix qui a pour habitude de récompenser une fois par an deux individus, groupes ou organismes pour leur contribution favorable à la musique.

C’est donc hier (12 juin) que le fondateur des Furious Five est allé chercher son trophée au Grand Hôtel Stockholm. Casquette, costume et baskets, il a assisté à un spectacle retraçant sa carrière. Il a dû également apprécier les projections de graffitis à son nom sur les murs de l’hôtel luxueux, au dessus d’un parterre d’invités triés sur le volet. Ce qui était assez ridicule on doit dire…

Mais toujours est-il que Flash est le premier artiste du monde du hip hop à recevoir un Polar Music Prize. Avec le Prix Pullitzer de Kendrick Lamar l’année dernière, il semblerait que le rap fasse des émules dans les hautes sphères de la musique mondiale.