LES COLONNES DE 90BPM RESSEMBLENT DE PLUS EN PLUS À UNE RUBRIQUE NÉCROLOGIQUE TANT UNE GÉNÉRATION D’ARTISTES PERD SES ILLUSTRES REPRÉSENTANTS. C’EST AU TOUR DE JAMES INGRAM DE NOUS QUITTER.

 

Le chanteur rnb n’était pourtant âgé que de 66 ans quand sa tumeur au cerveau l’a emporté hier mardi 29 janvier. Dans la mémoire collective, on retient de James Ingram deux chansons emblématiques qui sont toutes deux des duos : « Baby Come To Me » avec Patti Austin et « Ya Mo Be There » avec Michael McDonald.

Pourtant, le chanteur a eu une carrière riche qui l’a amené à collaborer avec les plus grands. À commencer par Quincy Jones qui l’avait lancé et avec qui il remporta un de ses deux Grammy Awards. Ensemble, il écriront également le « PYT » de Michael Jackson.

Avant de réaliser ses 5 albums entre 1983 et 2008, il accompagnait au piano Ray Charles, Ray Charles, Nathalie Cole ou encore Kenny Rogers. Fort de sa notoriété, il participa au projet USA For Africa en 1985 en chantant le célèbre « We Are The World » avec toutes les stars mondiales de l’époque.

Même s’il ne se contentait que de concerts pour nostalgiques ces dernières années, James Ingram aura tout de même marqué les années 80 et par la même la jeunesse de certains d’entre nous.

 

 

 

Share This