David Morales a 57 ans et près de 30 ans de carrière. Il est une des références de la house américaine et a avait gagné un Grammy Award en 1998 dans la catégorie du meilleur remix. En vrai passionné de musique, il écoute tout ce qui passe, y compris le rap.

C’est en écoutant le « I Love It » que Kanye West a publié aux cotés de Lil Pump il y a quelques jours que Morales a remarqué un détail troublant. Il a en effet reconnu sa ligne de bass qu’il avait réalisé pour son remix du « What Is This Thing Called Love » d’Alexander O’Neal en 1991.

Pour nous le prouver, il a repassé cette fameuse ligne de bass dans une vidéo sur Instagram. Il a aussi ajouté que personne ne lui avait demandé son autorisation, personne ne lui avait témoigné d’amour (de reconnaissance) et personne ne lui a donné une quelconque rétribution, ni même un bon de réduction chez Walmart.

Pour rappel, West avait joué « I Love It » à l’occasion des Pornhub Awards et avait publié le lendemain le clip assez drôle. Ce n’est pas la première fois que Yeezy se voit taxer de plagiat. En 2013, un producteur hongrois lui avait réclamé 2,5 millions de dollars pour « New Slaves » (avec Frank Oceau en featuring). Plus récemment sur son dernier album « Ye », c’est un label berlinois qui lui avait reproché d’avoir utilisé un sample d’un de ses artistes. L’artiste Prince Phillip Mitchell l’avait aussi accusé de plagiat sur « Everything I Am » sur l’album « Graduation ».

 

 

Faites-vous une idée sur cette petite polémique en comparant les deux tracks :

 

 

 

Share This