Énorme performance de la délégation française aux 5ème Championnats du Monde de Beatbox qui se sont tenus ce week-end à Berlin. En effet, les français ont remporté 3 des  5 titres de la compétition parmi 180 artistes venus de toute la planète (États-Unis, Angleterre, Allemagne, Australie, Maroc, Chine, Ukraine, Italie et bien d’autres).

 

ALEXINHO CHAMPION DU MONDE EN SOLO CHEZ LES HOMMES

Triple champion de France à seulment 22 ans, le natif d’Angers décroche le Graal, succédant à d’illustres prédécesseurs comme Alem. Il s’en est passé du temps depuis que le gamin de 12 ans regardait ses premières vidéos dans sa chambre (vidéos de Poulpeau notamment). Son blaze est une fusion entre son prénom Alexis et Ronaldinho, son idole. Mais le petit Alex est devenu grand et trône seul sur le toit du monde de beatbox.

 

 

BERYWAM LE MEILLEUR DES COLLECTIFS

Les membres de Berywam (MB14, Wawad, Beatness, Rythmind et Beasty) sont pour ainsi dire des all-stars du beatbox français. En groupe ou en solo, ils ont pour ainsi dire tout gagner en France avant de remporter la catégorie « Crew » devant les gars de Beatbox House. Ils assoient désormais une stature mondiale.

 

 

SARO : PREMIER CHAMPION DU MONDE DE LOOPSTATION

la catégorie Loopstation ayant fait son apparition aux Championnats du Monde cette année, Saro sera à jamais le premier tenant du titre. Ayant découvert que le beatbox était le prolongement humain des rythmes qu’il jouait avec sa batterie, il est vite passé à la Loopstation pour assouvir sa soif de musique complète. Ses efforts l’ont récompensé !

 

 

On a bien sûr une pensée aux autres concurrents français que sont Karlota, Tressym, Flashbox, Colaps et les autres pour avoir représenté notre pays avec honneur.

Félicitations à Kaila (États-Unis) chez les féminines et à Spider House (États-Unis) en Tag Team.

 

HAT TRICK POUR LES FRANÇAIS AUX CHAMPIONNATS DU MONDE DE BEATBOX

 

 

Share This