C’est en tout cas l’intention de MTV qui avait déjà relancé un autre show historique « Total Request Live » il y a quelques mois mais avec une audience toute relative. Ceux qui ont grandi dans les années 80 et 90 n’ont pu ignorer « Yo! MTV Raps » de 1988 à 1995, crée par Ted Demme et Peter Dougherty, diffusée tous les jours de la semaine et le week-end à son apogée et présentée par Doctor Dre, Ed Lover et Fab Five Freddy. Au programme, les derniers clips, des showcases d’anthologie et les interviews des grosses stars de l’époque.

Vers 1993, l’audience commença à baisser du fait notamment d’une censure de plus en plus présente. On se souvient que le clip «  »By The Time I Get To Arizona » de Public Enemy fût censuré du fait de son caractère violent. A partir de là, l’émission ne fut programmée qu’une fois par semaine jusqu’à la dernière le 17 juillet 1995 qui rassembla un bus entier de pointures du rap. On parle encore de cette émission devenue légendaire.

Vers la fin des 90s, MTV avait maintenu une émission sur le hip hop mais on était loin de l’aura de « Yo! MTV Raps ». De plus, la chaine entamait dans les années  2000 son virage télé-réalité au dépend de la musique clippée, laissant la place à des chaines concurrentes comme BET TV qui est devenue la référence du média de divertissement afro-américain de nos jours.

MTV s’apprête donc à faire un pari sur le retour du show 23 ans plus tard. Évidemment, une nouvelle formule devrait être proposée pour mieux coller à l’époque. On ne sait pas si Dre, Lover et Fab Five seront de la partie à termes. Ce que l’on sait par contre, c’est que l’émission va revenir dans un premier temps sous la forme d’un énorme show le 1er juin au Barclays Center à Brooklyn (salle des Nets en NBA) qui réunira les 3 présentateurs  et un parterre d’invités prestigieux mais old school : Dr. Dre, Eric B. & Rakim, Flavor Flav, Doug E. Fresh, KRS-One, Kid Capri, Big Daddy Kane et beaucoup d’autres.

Un super événement à caractère nostalgique pour marquer le 30ème anniversaire de l’émission. Mais il est fort probable que l’éventuelle nouvelle formule ne ressemblera en rien à la formule initiale. Quoi de plus logique.

 

 

 

 

Share This