C’est dans l’année de ses 30 ans que Saeio a trouvé la mort dans un dramatique accident de voiture le 8 août dernier. Fondateur du collectif PAL, l’artiste avait fait de la déconstruction du writing une spécialité et son crédo. Avec ce soucis du geste aussi parfait que naturel comme un prolongement de l’âme.

Pour mieux traverser le temps, il avait l’habitude de produire un écho de ses œuvres par des écrits, des commentaires audios, des photos, des vidéos et des performances. Un devoir de mémoire qui avait notamment trouvé résidence à Marseille l’année dernière avec son exposition « Phases ».

Le taggueur venait également de finaliser le projet « Mercuriales » aux côtés de Juliette Vilain et avec la participation de Clint176. Un projet, situé au niveau de l’échangeur de la porte de Bagnolet (aux pieds des fameuses tours du même nom) qui consistait à créer un dialogue entre les œuvres réalisées en mode vandales et les nettoyeurs de la ville. Et toujours pour immortaliser le tout, un livre de 184 pages est disponible ainsi qu’un paire de lunettes 360 pour découvrir l’ensemble grâce à la vidéo en 360°.

Nous adressons toutes nos condoléances à sa famille et à ses proches.

 

DISPARITION DU WRITER SAEIO

 

DISPARITION DU WRITER SAEIO

DISPARITION DU WRITER SAEIO

DISPARITION DU WRITER SAEIO

 

 

Share This