Il y a déjà 21 ans que le premier album « Built 4 Cuban Linx… » de Raekwon a vu le jour. Et ce, 2 ans après le mythique « Enter The Wu Tang : 36 Chambers » du Wu Tang Clan. Avec Method Man et Old Dirty Bastard, Corey Woods (de son vrai nom) a su se faire particulièrement remarqué par le public parmi les 9 shaolins de Staten Island. Avec sa voix plutôt posée, un charisme certain et son cure-dent constamment à la bouche, le rappeur se démarque sur tous les morceaux de l’album. Et c’est peu de dire que c’est une performance vu le niveau du groupe.

 

 

Il sera le 3ème à dégainer un LP solo, après le « Tical » de Method Man et le « Return To The 36 Chambers : The Dirty Version » de ODB. Si ses prédécesseurs ont connu un succès notable, « Built 4 Cuban Linx… » constituera un tournant dans l’industrie du rap Américain en influençant plus tard bon nombre d’artistes.

De part sa thématique autour du crime organisé US, on parlera alors du nouveau courant « Mafioso Rap » façon east-coast qui s’opposera au Gangsta Rap de l’autre coté du pays. De plus, dans la continuité du Wu Tang, « The Chef » avait construit le disque comme un récit narratif dont il était le personnage principal, avec en guests la totalité des membres de son crew mais aussi Nas qui fût le premier invité externe à apparaitre sur un album de la galaxie du Wu.

Même si l’opus est signé Raekwon, on avait noté l’omniprésence de son pote Ghostface Killah qui apparaissait sur 14 des 18 morceaux. Le duo se donnant parfaitement le change dans cette histoire de mafieux des temps modernes.

 

 

En 2009, Raekwon réitèrera avec « Built 4 Cuban Linx… Pt II » avec un GFK toujours présent mais on notera la présence cette fois-ci de producteurs all stars comme Pete Rock ou encore J Dilla (sur des prods réalisés avant sa mort). Bien que ce second volume eu de bonnes critiques et de bons résultats à son lancement, le premier jet restera à jamais l’œuvre la plus aboutie de Raekwon.

Deux décennies plus tard, The Chef et GFK avaient décidé de repartir en tournée aux États-Unis l’année dernière dans un premier temps pour célébrer les 20 ans de cet album culte. Et cerise sur le gâteau, le duo se rendra en Europe cette année pour nous présenter le show pour la première fois.

Après Marsatac la veille, ils débouleront sur la scène du Wanderlust à Paris le samedi 24 septembre. Malgré les années, on vous garantit qu’ils sont toujours deux des meilleurs performeurs du Wu Tang Clan.

 

Et le meilleur dans tout ça, c’est que le Wanderlust et 90bpm vous offrent des places pour ce rendez-vous exceptionnel !

 

Pour tenter de les remporter, envoyez – nous un mail sur
ilove90bpm@90bpm.com
avant le vendredi 23 septembre à 12h00
(tirage au sort parmi les participants)
Bonne chance !

 

Toutes les infos sur le concert dans notre agenda ou sur le site du Wanderlust.

 

RAEKWON & GHOSTFACE KILLAH AU WANDERLUST : DES PLACES À GAGNER

 

RAEKWON & GHOSTFACE KILLAH AU WANDERLUST : DES PLACES À GAGNER

 

 

Share This