On l’avait (re)découvert sous les traits de l’acteur Paul Giamatti dans le biopic « Straight Outta Compton » de Felix Gary Gray. Jerry Heller fût le manager des débuts de NWA et aussi co-fondateur du label Ruthless Records avec Eazy-E.

Âgé de 75 ans, Heller est mort cette nuit d’une attaque cardiaque du coté de Thousand Oaks en Californie. Avant le groupe de rap de Compton, il avait été le manager d’artistes divers comme Marvin Gaye, Van Morrison, Pink Floyd, Otis Redding ou encore Elton John. Au début des années 80, il découvre un peu par hasard un courant musical émergeant dont il a senti immédiatement le potentiel : le rap et particulièrement le gangsta rap. Il aida à la mise en orbite de NWA avec les succès et les déconvenues avec la police et la censure de l’époque qu’on connait. À la séparation du groupe, il suivra quelques temps Eazy-E au sein de Ruthless avant de s’embrouiller à son tour avec l’artiste.

Jerry Heller s’était manifesté à la sortie de « Straight Outta Compton » en attaquant les producteurs du film, estimant que le portrait dépeint de lui était erroné. Les poursuites n’avaient pas abouties. On se souvient qu’il avait apporté sa version dans son livre « Ruthless : A Memoir » en 2006 et avait révélé des secrets sur l’ensemble des acteurs de la scène rap de l’époque.

Quelque soient les versions, le nom de Jerry Heller restera gravé sur les tablettes de l’histoire du rap Américain, qu’on le veuille ou non.

 

DÉCÈS DE JERRY HELLER, LE MANAGER DES DÉBUTS DE NWA

 

 

Share This