Passée de gardienne de prison à « soulsister number one », l’histoire de Sharon Jones est une de ces success – story dont l’Amérique raffole. Encore plus quand l’héroïne, marchant vers toujours plus de réussite alors même que le business l’avait toujours rejetée (“trop noire, trop grosse, trop petite”, « on dirait une vieille pub pour La Vache Qui Rit »…), se fait poignarder sournoisement dans le dos par un cancer qui arrive au moment où on ne lui a rien demandé.

S’en sortira t-elle ? Pourra t-elle continuer cette carrière tout en montée même si entamée sur le tard ?

« Miss Sharon Jones ! » La phrase magique par laquelle Binky Griptite conclut son monologue d’introduction après une puissante chauffe instrumentale, pour laisser entrer sur scène l’ouragan Géorgien. » Miss Sharon Jones ! » est aussi le titre de ce film qui raconte Sharon, sa première vie de chanteuse de mariage le week-end, gardienne de prison la semaine. Son duo avec Gabe Roth, ce brownstone déglingué de Troutman Street qu’elle a aidé à devenir la House Of Soul, ses tournées en compagnies de ses Dap Kings, redoutable formation qui aura vu passer Victor Axelrod, Leon Michels ou Tom Brenneck, mais aussi, et surtout, son combat pour tuer le crabe à coups de chimio.

Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, c’est Sharon et ses Dap Kings qui assurent la bande-son en piochant les titres dans le catalogue de leurs œuvres gravées chez Daptone Records, exception faite du bouillant « Dap Dippin’ » (tant pis) et de l’album de Noël parce que faut pas déconner non plus…. Avec un seul inédit, la bande-originale – compilation de luxe ne s’adresse pas aux fans hardcore de la première heure, mais à ceux qui découvriront Sharon sur la bonne foi du pitch. Et il y en aura.

 

Le film est sorti aux États-unienne et nous attendons sa diffusion ou sa vente en ligne directement en Europe.

 

 

SHARON JONES : SON DESTIN HORS NORMES DANS UN DOCUMENTAIRE

 

 

La bande originale est disponible sur le site de Daptone Records et partout ailleurs.

 

SHARON JONES : SON DESTIN HORS NORMES DANS UN DOCUMENTAIRE

TRACKLISTING :

01. Tell Me
02. Retreat!
03. Genuine Pt. 1
04. Longer And Stronger
05. If You Call
06. 100 Days, 100 Nights
07. People Don’t Get What They Deserve
08. Humble Me
09. I’ll Still Be True
10. Let Them Knock
11. Stranger To My Happiness
12. Keep On Looking
13. Mama Don’t Like My Man
14. I Learned The Hard Way
15. Slow Down, Love
16. I’m Still Here

Daptone Records – Août 2016

 

 

Share This