« Summer Knights » : Joey Badass grimpe encore d’un cran sur sa nouvelle mixtape

Le monde semble avoir adoré sa précédente mixtape « 1999 » qui, comme son nom l’indique, avait les yeux fixés sur le retro et ne s’attardait que sur « l’âge d’or du rap ». Même si cette idée irritante « du rap qui était mieux avant » est toujours présente, Bada$$ utilise des prods de DOOM, Alchemist ou Lee Bannon et a sérieusement évolué dans l’écriture de ses textes ce qui de l’objet clairement autre chose qu’une ode au temps jadis. Qui plus est « Summer Knights » a le mérite de sortir Badass du boom-bap systématique, preuve qu’il peut être parfaitement à l’aise en d’autres temps, d’autres lieux.