Il y a le feu chez DFA : James Murphy traine son associé (Tim Goldsworthy) en justice

« Incapacité à fournir certains services pour lesquels il a été payé, utilisation frauduleuse de la carte de crédit de l'entreprise et retraits non autorisés de ses comptes bancaires ». Voila en substance ce pourquoi James cherche des noises à Tim qui n'aurait pas du abuser de Suze en discothèque avec les comptes de la boite.

94,000$ (ça en fait de la Suze, il s'est acheté une bagnole Tim ou quoi ?), c'est la somme réclamée par Murphy devant le tribunal suite à cette vilaine histoire. De l'extérieur, rien ne laissait paraitre, le rythme de sortie chez DFA est plutôt constant (le très beau Sinkane récemment, les EP de Yacht et Factory Floor, les releases de Sandro Perri ou Crystal Ark à venir) mais en interne les comptes chauffaient plus que de raisons.

Le procès a eu lieu à la Cour Suprème de Manhattan le 1er Mars, toute tentative de résolution de l'affaire à l'amiable a été rejeté par Goldsworthy donc cette histoire va finir en guerre judiciaire. Il est bond de préciser que Goldsworty a quitté le pays depuis quelques temps déjà.

Espérons que tout ça n'entrave pas la bonne santé de DFA.

On vous met la dernière sortie (un poil weirdo) de DFA : Lace Curtain.