Dans cet asile d'aliénés qu'est le label Asthmatic Kitty, Applescal a eu raison de remixer Fol Chen. Déjà parce que leur "200 words" est un tel putain de puzzle, qu'il y a bien 200 façons de le remonter et aussi parce qu'Applescal est tout à fait homme à savoir donner du sens à ce beau bordel. De la rigueur, du muscle et de la témérité chez ce jeune hollandais.

« 200 Words » : Applescal remixe Fol Chen dans le sang et la sueur

Dans cet asile d'aliénés qu'est le label Asthmatic Kitty, Applescal a eu raison de remixer Fol Chen. Déjà parce que leur « 200 words » est un tel putain de puzzle, qu'il y a bien 200 façons de le remonter et aussi parce qu'Applescal est tout à fait homme à savoir donner du sens à ce beau bordel. De la rigueur, du muscle et de la témérité chez ce jeune hollandais.