« The Hand Of Hec » : le dernier maxi de Hector (Mobilee) est une petite douceur