Galères de samples, procès pour Jay-Z

Tout le monde ou presque a dans la tête le gros hit Big Pimpin de Jigga avec Bun B en renfort, un gros bateau, du Henessey à flots et de la liasse qui vole. Mais surtout un sample, celui d’un morceau trad égyptien, signé par le compositeur Baligh Hamdy. Qui n’est pas content. Nouveau procès…

Du morceau "Khosara, Khosara" a coulé pas mal de dollars, pour pas mal de monde.Timbaland, déjà en 2007 gagnait son procès grâce aux avocats chevronnés d’EMI contre l’un des détenteurs des droits du morceau samplé, Osama Admed Fahmy. C’était alors passé, tout le monde pouvait redormir tranquille, jusqu’à la semaine dernière.

En effet la juge fédéral californienne Christina Snyder vient d’annoncer un nouveau recours de la part d’Osama Admed Fahmy affirmant que l’utilisation du sample du morceau, via son sample, remettait en cause le droit moral egyptien et les intérêts du compositeur original, Baligh Hamdy. Pour faire clair, l’utilisation du morceau sous copyright ne prévoit pas son altération via une boucle, comme ca fut le cas pour ce single de 2000, sans la permission des enfants et ayants-droits du compositeur égyptien. L’affaire suit son cours et implique déjà EMI Publishing, MTV Networks, UMG Recordings, Warner Music, Paramount Pictures et pas mal d’autres personnes / entités ayant fait du business sur ce track. Ca promet. Ci-dessous les deux vidéos, l’original et le clip de Jay-Z filmé à Trinidad.

Vidéo : Abdel Halim Hafez – Khosara Khosara
Vidéo : Jay-Z – Big Pimpin Feat. UGK