Roots Manuva & Wrongtom : Duppy Conquera reggae

Retour aux affaires pour Rodney Manuva, via une collab fumeuse aux côtés du producteur Wrongtom. Le résultat est un hommage sympa aux rythmiques yarddies (de Tubbys à Jammys en passant par Bobby Konders et Massive B) transfigurant ce bon vieux garage UK. Tings Proper, gal.

Cette semaine est tombé dans les bacs, entre un millions d’autres disques fous, ce Duppy Writer intriguant, collaboration entre ce bon vieux Roots Manuva et le Dj et producteur de South London Wrong Tom, notemment vu aux côtés de la Trojan Family. Ce dernier est un peu la figure du Jah Wobble moderne, rootical de studio, mash-up brain pour nombres de cats anglais et US, du hip-hop (The Nextmen, Odd Nosdam…), au reggae (Skylark sound, Troja, Pama International…) à la pop et aux rock (Lily Allen ou Hard-Fi).

Le résultat de leur entreinte musicale est donc ce Duppy Writer, 13 titres à la croisée du dub et du dancehall 82, flirtant parfois avec le ragga 89-90 et le hip-hop yardie de nineties. L’année 1982 est d’ailleurs revendiquée sur le recut de Motion 5000 (Motion 82) ou via la superbe sleeve du maître à jouer, Tony McDermott, déjà responsable de l’artwork d’une quantité impressionante de Greensleeves de l’époque. Un très bon clin d’oeil qui saura donner une crédibilité supplémentaire à cet LP tant l’artiste à marquer les esprits via ses pochettes extravaganza pleine d’humour, de collages et de détails hilarants.

Musicalement, les productions de Wrong Tom collent parfaitement aux a cappella de Manuva, faisant de ces edits de véritables nouvelles pièces confortant la discographie du MC. Dub Come Save Me avait fait un boulot similaire, ici il s’agit plus d’un travail de producteur passionné de digital et d’early reggae, à l’ecriture fine, sachant alterner gros stalag ou Temper au feeling Jammy’s (Proper Tings Juggled, Chin Up ou Son of Budda), comme petit skank nous emmenant à l’époque d’un Brixton où regnait Tetrak, Aswad ou le Steel Pulse période fin 70s. Une réussite de A à Z, très intelligemment menée, du tracklisting "dubbé" à l’homogénéité du rendu en passant par l’artwork et la nouveauté ici présenté, la tune Jah Warriors, alongside Ricky Ranking.

Bref, furieux hipsters, reggae lovers, suiveur de Manuva ou simple amateur de sonorités anglaises, cet album est pour vous. Un regal.

Son : Roots Manuva meets Wrongtom – Proper Tings Juggled

Roots Manuva – Myspace
Wrong Tom – Myspace
Big Dada – Site