Molecule, dub d’ailleurs

L’architecte sonore Molecule livre son nouvel LP, entre quiet dub digital et expositions lunaires, flirtant avec le meilleur de la pop, du reggae et de l’électronique. Casting éloquent et rythmes digitaux qui n’auraient pas déplus à Bill Laswell, Denis Bovell ou Moritz von Oswald.

Molecule, ancien Sounds Around, s’étant émancipé du carcan néo-dub étiqueté par le début des années 2000, nous fait son retour en grandes pompes avec son nouvel album, Climax, sorti ce 25 mars via le prometteur label français Underdog Records.

Tournant encore plus la page des riddims carcants, l’ingénieur touche à tout découpe l’anglais et le jamaïcain, colle les reverbs et la bande passante futuriste en mode cool, et y intègre un lot éloquent de vocaux fournis par une belle sélection d’invités (Promoe de Looptroop, Charlélie, Leeroy, Nemo, Arielle Dombasle…). Comme Denis Bovell en son temps, ou Laswell plus récemment, l’attitude sonore de Molecule est à la fois douce et aérienne, véritable bulle mélodique dépassant largement le cadre d’un genre trop souvent circonscrit, irriguant d’une pop suave les tremolos de dub sessions lancinantes et intemporelles. Un album à se procurer d’urgence, simplement.

Playlist : Molecule (Avril 2009)

Son : Molecule : Faluja feat. Promoe (Looptroop)
Video : Faluja
Chronique : Molecule – Climax (Underdog Records – Aktarus)

Molecule – Myspace
Underdog Records – Site