Beastie Boys, Paul’s Boutique, 20 ans après : we remastered the sucker!

Ca fait pas mal de temps que l’info trainait sur le web, confirmée par le groupe : Paul’s Boutique fêtera ses 20 ans avec une réédition spéciale. Le légendaire album des Beastie Boys, pendant blanc du It Takes A Nation de Public Enemy, a marqué les esprits de plusieurs générations de B-boys, rockers et amateurs de sons. Retour historique et attente de ce que nous réserve le groupe…

It’s True, Paul’s Boutique is turning 20 ! So we remastered the sucker”. Voilà ce qu’on peut voir sur la home du site des Beastie Boys en ce moment. Le groupe new-yorkais avait enregistré son deuxième album en 1989, suite de Licensed To Ill et fin de la courte ère Def Jam pour un débarquement chez Capitol. Le Beastie était devenu trop gros. L’époque Rick Rubin achevée, les trois jerks partent pour Los Angeles enregistrer avec The Dust Brothers. Paul’s Boutique naitra de cette rencontre improbable, marquant à jamais les esprits et générant des vocations de sampler-addicts à travers le monde. La folie du blood-sucking musical allait cependant s’arrêter là, en partie due à un procès rocambolesque où Biz Markie se voyait attaquer pour de bon par Gilbert O’Sullivan (Marley Marl parle de ce procès dans notre interview, ici). Car Paul’s Boutique c’était ça, un grand collage complètement fou, des Ramones et du Sly Stone, du Curtis Mayfield et du garage-psyché. Une pierre à lédifice hip-hop, que le magazine Rolling Stone s’empressa de qualifier comme le «Pet Sounds / Dark Side Of The Moon» du hip-hop. Rien que ça.

Le groupe est donc attendu au tournant, les fans risquant d’être déçus par une simple édition « digitally remastered » (comme on dit là-bas). Plein de trucs sont annoncés (des titres inédits (?), un tracklisting torturé dans tous les sens, un nouvel artwork (pas possible…)), rien de confirmé. En attendant le groupe propose de s’inscrire à leur newsletter pour recevoir les infos. On guète sagement. Et on vous tient au courant.

Entre temps, allez faire un tour sur la page de download du groupe, qui propose la dose d’A cappella afin de faire ses propres remix.

Beastie Boys – Site