Dripsy – La nouvelle donne du graffiti

Nouvelle exposition de groupe dédiée au graffiti. Attention la liste des artistes est impressionnante et le lieu de bon niveau.


Du 20/06/2008 au 31/07/2008 à la galerie Olivier Robert

Artistes invités: Pablo Cots & Simon Bernheim, John Divola, Olivier Kosta-Théfaine, Didier Marcel, Barry Mcgee, ERS, Jon Naar, Steve Powers, Franck Scurti, Aurélie Slonina.

Dripsy est une exposition sur l’univers du graffiti réunissant les acteurs traditionnels du graff, ayant fait irruption dans l’art contemporain en tant qu’artistes à part entière, et, les artistes porteurs d’une nouvelle réception des codes de cet univers défini progressivement depuis les années 80 en France par une certaine jeunesse urbaine.
L’intégration du graffiti aux lieux dédiés à l’exposition tels que les musées, les centres d’art ou les galeries a-t-elle un sens? Elargir le théâtre du graffiti, traditionnellement cantonné à la scène publique ou au parterre urbain, un intérêt? Se démarquant d’un art de l’éphémère, les œuvres montreront qu’une appropriation de l’espace urbain par cette esthétique de la couleur, de la rondeur et de l’épaisseur de la matière est possible, permettant entre autre de rejouer les mythes et jeux de l’enfance tout en sortant d’une « sotte fantaisie d’écolier ». Ce rendez-vous veut d’abord voir le graffiti se détacher d’une iconographie du nom et d’une esthétique de la trace pour réhabiliter les « petits riens » de l’univers urbain de sorte à faire ressortir l’harmonie du bric-à-brac post-industriel des terrains vagues dans un renouveau graphique et esthétique déclinée sur de nombreux supports sortis de l’espace urbain brut et intégrés au cadre plus formel de la galerie.

Au spectateur de percevoir l’hommage rendu avec douceur à cette école clandestine des sentiments et des formes.