Brian Burton, aka Danger Mouse voit à peine le buzz grandir autour du deuxième LP de Gnarls Barkley, qu?il est déjà annoncé aux manettes du prochain album de Beck. Un collaboration de plus après Gorillaz, MF Doom, The Rapture ou The Good, The Bad and The Queen.

Danger Mouse produit le prochain Beck

Brian Burton, aka Danger Mouse voit à peine le buzz grandir autour du deuxième LP de Gnarls Barkley, qu?il est déjà annoncé aux manettes du prochain album de Beck. Un collaboration de plus après Gorillaz, MF Doom, The Rapture ou The Good, The Bad and The Queen.

Brian Burton, aka Danger Mouse voit à peine le buzz grandir autour de la sortie planétaire du deuxième LP de son duo avec Cee-Lo (Gnarls Barkley), qu’il est déjà annoncé aux manettes du prochain album de Beck, long format qui succèdera au très bon -et fourre-tout  de 2006- The Information.
 
L’annonce fait grand choc au regard des récentes ou passées collaborations du producteur, de MF Doom à Sparklehorse ou Gorillaz en passant par son boulot avec Jemini ou le plus récent The Good, The Bad & The Queen, aux côtés de Damon Albarn de Blur et Tony Allen, partenaire d’occasion.
 
La souris sait communiquer en tout cas. Et donc sait s’entourer.

Plus qu’à attendre le résultat de de cette collaboration détonnante. Courant 2008…