Il est de ces artistes qui explosent par internet plus vite que la musique. Le duo Santogold est de ceux-là. Il aura fallu un peu moins d?un an au duo de Philadelphie/ Brooklyn, pour apparaître dans toutes les playlist -under comme mainstream-, de la planète.

Le buzz mondial de Santogold

Il est de ces artistes qui explosent par internet plus vite que la musique. Le duo Santogold est de ceux-là. Il aura fallu un peu moins d?un an au duo de Philadelphie/ Brooklyn, pour apparaître dans toutes les playlist -under comme mainstream-, de la planète.

Il est de ces artistes qui explosent par internet plus vite que la musique. Le duo Santogold est de ceux-là. Il aura fallu un peu moins d’un an au duo de Philadelphie/ Brooklyn, pour apparaître dans toutes les playlist -under comme mainstream-, de la planète.
 

Santi White
–aka Santogold- et John Hill propose un classieux shaker réunissant les ingrédients du New York 1978-1985, soit old-school hip-hop, electronic boogaloo, new-wave, dub et punky-reggae party. Le tout évidemment brûlé à la sauce de la sono mondiale du 21ème siècle.
 
L’album devrait voir le jour très bientôt sur le label Lizard King, avec les participations entre autres de Spank Rock, Switch ou Diplo. Pour l’instant seul download digitaux, bootlegs et titres piratés étant disponibles.