Blue Note remet les pendules à l?heure avec son Droppin' Science: Greatest Samples From The Blue Note Lab, un bel hommage compilé au jazz-funk 70s du catalogue maître du jazz et jazz-funk 70s, vivier grouillant de samples pour le boom-bap des Q-Tip, Xtra P, Prince Paul ou autres Diamond D, 20 ans plus tard. Sortie le 12 février.

Blue Note ou l’âge d’or du sample hip-hop?

Blue Note remet les pendules à l?heure avec son Droppin’ Science: Greatest Samples From The Blue Note Lab, un bel hommage compilé au jazz-funk 70s du catalogue maître du jazz et jazz-funk 70s, vivier grouillant de samples pour le boom-bap des Q-Tip, Xtra P, Prince Paul ou autres Diamond D, 20 ans plus tard. Sortie le 12 février.

Au début des années 1990 des gars comme Q-Tip, Pete Rock, Large Pro, Finesse, Evil Dee et Walt des Beatminerz se retrouvaient dans les mêmes conventions de disques afin de chopper des breaks rares et fins, histoire de tester ensuite chez eux sur leur SP (voir le dernier Hip-Hop Issue, formidable, chez Wax Poetics). Ca a donné comme vous le savez pas mal de bonnes choses par la suite, des classiques à la pelle, que dis-je, au tonneau. Et souvent une même source de départ : des disques de jazz, sortis tout droit de chez Impulse!, Atlantic, Verve ou Blue Note.
 
Madlib avait eu l’honneur de redonner un coup de pinceau lysergique au catalogue bleuté sur son Shades of Blue, et voilà qu’ Eli Wolf, boss chez Blue Note décide de remettre les pendules à l’heure (et d’attirer un autre public dans ses contrées) en sortant Droppin’ Science: Greatest Samples From The Blue Note Lab, une belle sélection hommage aux jazz-funk d’époque, background d’une entière génération de producteurs en voie d’extinction.           
 
Au programme : Lou Donaldson, Ronnie Foster, Donald Byrd, David Axelrod, Jack McDuff, Joe Williams, Grant Green, Lonnie Smith et Jeremy Steig, pour des samples, entre autres et en vrac, de : A Tribe Called Quest, Blackmoon, Organized Konfusion, Brand Nubian, Main Source, De La Soul, G Rap ou encore le Droppin Science de Marley Marl & Craig G, qui donne son titre à l’album (rappelz-vous, In Control Vol.1).
 
Pas vraiment originale comme sélection, mais  une eprouvette de ce calibre (tuerie sur tuerie), c’est tout de même LE party-jazz-cd assuré, le blind-test poupées-russes pour les folles heures d’hiver au cours desquelles la question récurrente sera : "C’était sur quel LP déjà que Buckwild avait récupéré cette boucle de piano, non de non ?". Réponse le 12 février chez Blue Note.
 

Tracklisting
 
1. Lou Donaldson – "It’s Your Thing"
2. Ronnie Foster – "Mystic Brew"
3. Donald Byrd – "Think Twice"
4. David Axelrod/David McCallum – "The Edge"
5. Jack McDuff – "Oblighetto"
6. Joe Williams – "Get Out of My Life Woman"
7. Grant Green – "Down Here on the Ground"
8. Lonnie Smith – "Spinnin Wheel"
9. Jeremy Steig – "Howling for Judy"
10. Lou Donaldson – "Who’s Makin Love (To Your Old Lady)"