L?information tourne depuis voilà quelques temps déjà. On voulait y croire en 2007. C?est chose faite : le plus fameux groupe de hip-hop <> (pour réduire le propos) se reforme pour de nouvelles aventures digitalo-futuristes en 2008.

Reformation du légendaire Antipop Consortium

L?information tourne depuis voilà quelques temps déjà. On voulait y croire en 2007. C?est chose faite : le plus fameux groupe de hip-hop << expérimental >> (pour réduire le propos) se reforme pour de nouvelles aventures digitalo-futuristes en 2008.

L’information tourne depuis voilà quelques temps déjà. Beans l’avait annoncé sur son myspace il y a trois semaines. Mike Ladd en 2007 voulait y croire. C’est chose faite : le plus fameux groupe de hip-hop « expérimental » (pour réduire le propos), issu du circuit jazz-not-jazz des années 1990 -et pourfendeur de l’underground à coups de cassettes « Consortium »- se reforme pour de nouvelles aventures digitalo-futuristes en 2008. Car même si les solos de Beans, High Priest et M Sayyid (seuls ou avec Airborne Audio) ne nous avaient pas forcément déçus, on espérait tous cette utopique et ultime rabibochage sans vouloir l’évoquer.
 
Une tournée est en montage en France pour le printemps et l’été 2007 (checker notre partie Agenda) et Beans d’annoncer un nouvel enregistrement d’APC pour bientôt…
 
En espérant que cette réunification du trio new-yorkais sera convaincante, sur scène et sur disque (quid du producteur Earl Blaize?), que cette reformation soit aussi furieuse et enivrante que la sortie de piste du groupe en 2002. Vers un équilibre retrouvé ?