Né le 2 octobre 1975 à Detroit, DeShaun Holton aka Proof était avant tout le meilleur ami d?Eminem, qu?il avait connu au lycée.

Le rappeur Proof (D12) tué par balles

Né le 2 octobre 1975 à Detroit, DeShaun Holton aka Proof était avant tout le meilleur ami d?Eminem, qu?il avait connu au lycée.

Né le 2 octobre 1975 à Detroit, DeShaun Holton aka Proof était avant tout le meilleur ami d’Eminem, qu’il avait connu au lycée. Témoin de son dernier mariage, il l’accompagnait partout et fut l’un des premiers à croire en lui. Acteur majeur de la scène rap de Detroit, il était l’instigateur de nombreux évènements dans sa ville, dont les fameuses battles sessions du samedi après-midi au "Hip-Hop Shop", puis les "Fight Club" et autres "Blaze Battles Contest". A ce propos, le film 8 Mile l’immortalise sous les traits du personnage de David "Future" Porter (joué par Mekhi Phifer). Il remporte le fameux titre de "Unsigned Hype" en 1999 décerné par le magazine "The Source", juste avant que la carrière de Marshall Mathers ne décolle enfin.

Il est aussi le fondateur originel du groupe Dirty Dozen, dont la genèse remonterait au début des années 90 Il était constitué à l’origine de Proof, Kon Artis, Kuniva, Bizarre, Swift, Bugz et Eminem. Si ce dernier s’était résigné à quitter le groupe momentanément pour lancer sa carrière solo, le décès de Bugz, assassiné lors d’un pique-nique, le poussa à réintégrer sa formation initiale. Le concept du groupe tourne autour de la double personnalité des six membres, chacun étant supposé avoir un alter-égo maléfique (Slim Shady pour Eminem, Dirty Harry pour Proof…).

Suite au succès fulgurant d’Eminem, le groupe accompagne ce dernier lors de la tournée qui suit la sortie du "Marshall Mathers LP", sur lequel le groupe apparaît par deux fois. Profitant de l’engouement sans précédent que suscite Eminem à travers le monde, le groupe choisit de mettre en chantier son premier album.

La sortie du sulfureux single "Shit on You" propulsa "Devil’s Night" en haut des charts, qui fut certifié quadruple disque de platine. Ce succès commercial les amena à travailler sur divers projets, dont la fameuse bande originale du film 8 Mile mettant en scène l’histoire d’Eminem.

De son côté, Proof sortit tout d’abord un album avec un autre rappeur de Detroit, Dogmatic, intitulé "Promatic", qui ne connut qu’un succès relatif malgré quelques titres sympathiques ("Everyday", "Tears This bitch up"…). Il embraya sur le EP "Electric Coolaid: Acid Testing", avant de remettre le couvert avec son groupe pour un deuxième album.

"D12 World" se vendit encore mieux que son prédécesseur, notamment grâce au tube planétaire "My Band".

Proof enchaîna directement avec la mixtape "Grown Man Shit" qui précéda son 1er véritable LP en solo, "Searching For Jerry Garcia", nommé ainsi en hommage à Jerry Garcia, le leader du groupe Grateful Dead, mort 10 années jour pour jour avant la sortie de cet album .

Pour encadrer cette sortie, il créa son propre label, Iron Fist Records, relancé en grandes pompes il y a quelques semaines par la compilation "Hand 2 Hand: Official Mixtape Instruction Manual", où apparaissent entre autres 50 Cent, Slum Village ou encore Chino XL.

Le 11 avril dernier, Proof a été tué de deux balles dans la tête et deux balles dans la poitrine lors d’une altercation au CCC Club, une boîte située sur la fameuse "Eight Mile Road". La raison de ce meurtre demeure pour le moment inconnue.

C’est une nouvelle grande perte pour le monde du hip-hop, quelques semaines après le décès d’une autre figure majeure de la ville, Jay-Dee et après qu’Obie Trice, autre proche d’Eminem, ait miraculeusement échappé à une tentative de meutre en décembre dernier.

Sker