Homeboy Sandman « Men Are Mortal »

Son flow aussi retombe toujours sur ses pattes