Son dernier album « Revival » fin 2017 n’avait pas su combler le manque qu’avait laissé Eminem dans le paysage du rap durant 4 ans. L’opus avait même essuyé quelques critiques. « Kamikaze » dévoilé contre toute attente il y a quelques heures semble vouloir répondre à ces mêmes critiques. Le célèbre rappeur de Detroit ne l’a annoncé que par un simple tweet avec comme seul message « Tried not 2 overthink this 1 … enjoy… », invitant les auditeurs à ne pas trop se prendre la tête et juste d’apprécier. Mais ces quelques mots pourraient également sonner comme une remise en question de l’artiste (pourquoi pas).

Surpris comme tout le monde, on n’a pas eu le temps de décrypter tous les morceaux mais on sait que Dr Dre est à la production et que l’album rentre dans période politisée de Marshall Matters. En effet, on peut y retrouver les attaques contre Donald Trump inaugurées par ses puissants freestyles de l’année dernière. Il affirme notamment dans « The Ringer » que le Président américain lui avait collé au cul les service secrets. On a droit aussi à sa vision du hip hop actuel et à ses règlements de compte avec certains rappeurs de la jeune génération autant qu’avec certains de ses contemporains comme Joe Budden, Machine Gun Kelly ou Tyler The Creator qui avaient critiqué « Revival ». Eminem s’en prend enfin aux médias qui ont fait de même. Petit bonus, le tire « Venom » fera partie de la BO du film éponyme avec Tom Hardy.

Avec l’annonce, on a pu découvrir l’artwork d’un avion se crashant à la mode Kamikaze. Vous aurez bien sur remarqué les similitudes avec l’artwork du « Licence To Ill » des Beasties Boys de 1986. Eminem en profite pour faire un hommage à un groupe qu’il a beaucoup apprécié dans sa jeunesse. Peut-être un rebond à l’anniversaire de Adam Yauch qui aurait eu 54 ans début août et qui a disparu en 2012.

A nous tous de voir si « Kamikaze » « rattrape « Revival » mais est-ce réellement important. On a quand même eu droit à deux albums de Eminem en 6 mois.

 

L’album est disponible sur Apple Music et Spotify.

 

 

« KAMIKAZE » DE EMINEM QU’ON N’AVAIT PAS VU ARRIVER

« KAMIKAZE » DE EMINEM QU’ON N’AVAIT PAS VU ARRIVER

 

 

Share This