Qui sort encore des EP en 2016 ? Certainement plus grand monde, mais Effiscienz s’en fout car, en embarquant le rapper de Buffalo Conway, le label parisien nous ramène à cette belle pratique du rap sur vinyle. A savoir : deux titres, leurs versions remixées et les instrumentaux pour entraînement à la maison ou juste pour siroter le beat et ses samples.


L’histoire que Conway raconte est classique : la rue, ses zones d’ombre, son mode de fonctionnement sans droit à l’erreur. Mille fois entendue, elle est pourtant transcendée par la qualité de la prod organiquement sombre de Mil. Un Mil qui avait décidément le barillet bien plein et qui s’est lui-même chargé de métamorphoser les versions initiales avec un science imparable du remix. La version 9 MM de To The Streets mute d’un climat stresso-tendu à celui de film noir, quand le gangster qui raconte l’asphalte sur la boucle de jazz nostalgique de Just Gangsta, flingue rangé hors de portée de gosses, devient sous l’effet de la version No Mercy, un type limite instable qui, pétard sur la table voire sur la tempe, t’explique comment ça se passe.
Effiscienz, Conway et Mil ne réinventent pas la roue hip hop mais sortent à coup sûr les disques qu’ils ont envie de faire. Et nous d’entendre.

 

 

CONWAY : BULLET

 

TRACKLISTING :

01. Just Gangsta
02. Just Gansta (No Mercy version)
03. To The Streets
04. To The Streets (9 MM version)
05. Just Gangsta (instrumental)
06. Just Gangsta (No Mercy version)(instrumental)
07. To The Streets (instrumental)
08. To The Streets (9 MM version)(instrumental)

 

 

Share This