Quelques heures après avoir parlé de son mari Cole M.G.N., voici que la chanteuse Nite Jewel fait à son tour parler d’elle avec l’EP qu’elle vient de signer avec Dam Funk sous le nom de projet Nite Funk.

Il est clair qu’on les aura attendu longtemps ces deux-là. Depuis 2009 pour être précis. A l’époque, le titre de « Am I Gonna Make It » devait être le premier extrait d’un disque imminent issue de la collaboration entre le chantre du modern funk et de la chanteuse electro – pop. Mais depuis, pas grand chose et les deux protagonistes s’en sont allés à leur occupations solos. Il y a bien eu une démo (« I Know You’re The One ») mais plus rien.

 

 

 

Et puis en septembre dernier, le duo s’est rappelé à notre bon souvenir avec « Can U Read Me ? », un track mieux produit que le premier et sur lequel Dam Funk assurait les voix de fond. Ce nouveau track pouvait laisser présager l’approche d’un disque car les deux artistes assuraient à la même époque quelques scènes ensemble.

 

 

Et puis plus rien, encore une fois. On se disait que le morceau n’était qu’une des innombrables réalisations que Dam Funk et Nite Jewel pouvait laisser des temps à autre sur la toile. Malgré tout, un léger murmure ne cessait de planer au dessus de nos têtes. Et ce murmure est devenu réalité en juin dernier avec la mise en précommande d’un EP. Et oui, au delà de la satisfaction de voir se concrétiser un disque sous bannière Nite Funk, on ne peut que regretter que seuls 4 titres ne découlent d’autant d’attente.

A l’écoute de l’EP, on s’aperçoit que c’est plutôt éclectique. On est loin du débordement de synthés sur les premiers morceaux même si on les retrouve sur « Don’t Play Games » et « Let Me Be Me » qui sonnent bien boogie. Ensuite, avec « Love x2 » on se plonge dans une nuit torride de Los Angeles façon new-jack aux grandes heures de Chante Moore. Et enfin, on termine avec « U Can Make Me » qui est le morceau pop aérien du lot version mini – tube de l’été.

On a quand même l’impression que Nite Funk est encore en rodage malgré une si longue période de préparation. On va quand même se satisfaire de ces premiers morceaux officiels (au passage masterisés par François Kervokian et mixés par Cole M.G.N.) en attendant un album plus fourni qui confirmera l’énorme potentiel du duo. On espère aussi que cette sortie du nouveau label Glydezone Recordings de Dam Funk, sera la première d’un grand nombre.

 

 

L’EP est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légal.

 

NITE FUNK (NITE JEWEL X DAM FUNK) : 7 ANS APRÈS

TRACKLISTING :

01. Don’t Play Games
02. Let Me Be Me
03. Love X2
04. U Can Make Me

Glydezone Recordings – Juillet 2016

 

 

Share This