Entre une collab avec son Mc Liqid et sa beat tape à zéro thunes, Tcheep aura été bien productif en bien peu de temps. Pourtant, le beatmaker en avait encore sous le pied. Du spécial à ne pas mettre entre toutes les oreilles. De la production instrumentale pour amateurs avertis qui savent apprécier quand les samplers sortent des sillons battus pour traîner sur des étagères de disques moins conventionnelles. Et livrer un album tout entier guidé par l’altération des sens et la déformation de la perception…


Beats sous psychotropes stimulants ou apaisants, boucles venues d’orient ou des tréfonds d’une cave pour groupe de rock sous acides, ici tout transpire les narcotiques. Tabassé par les breaks ou caressé par les flûtes Indiennes, le cerveau ne sait plus dans quel sens tripper, à la fois embrumé et stressé, enchaînant montées violentes striées d’hallucinations et descentes apaisantes sous l’effet de quelques bouffées de jazz opiacé.


Attention ! L’écoute solidaire en fixant la pochette peut certainement provoquer des mauvais délires.

 

 

TCHEEP : ACID MONSTERS TEMPLE

TRACKLISTING

01. Beautiful Dementia
02. The Rocking Chair
03. Alan Smithee
04. A New Serum
05. Digging The Underground
06. Seed Of Datura
07. Raining Narcotics
08. Lunar Park
09. Boomerang
10. Opium Song
11. Garden Of Gehenna
12. Another Ghost In The Attic
13. At The Brightest Side Of Darkness
14. Evil Town
15. Summer Lightining

Share This