ACTION BRONSON NOUS FAIT ENCORE BIEN DÉLIRER AVEC LE PROCÉDÉ DU DEEPFAKE.

 

 

On connait la propension d’Action Bronson a privilégier un certain second degré, surtout à travers ses clips (et tous les contenus qu’il fait autour de la bouffe). Il est vrai que de vrais clips il n’en a pas publié beaucoup ces 2 dernières années, même pour promouvoir son dernier album en date « White Bronco » qui date de 2019. Et pourtant, le rappeur excelle dans cette exercice et on se souvient des effets spéciaux de « Actin Crazy » (2015).

On ne peut pas qualifier la vidéo de « Latin Grammys » de clip. En effet, Bronson, ou plutôt le réalisateur Tommy Mas, a utilisé le procédé en vogue du moment, le « DeepFake », qui consiste à incruster son propre visage sur n’importe quel corps pour obtenir un résultat plutôt bluffant à partir d’une simple appli. Un procédé peu couteux qui plus-est en face de celui d’un clip vidéo. Le rendu n’est évidemment pas le même mais il va tellement bien à l’univers de Action Bronson qui s’est amusé à coller sa bouille sur les corps des champions de « The World’s Stronger Man », une compétition dans laquelle des golgoths s’affrontent au soulevé de voiture et de tronc d’arbre, au bras de fer, au tractage de camion de pompiers ou encore au lancé de pilonne. Coté son, le choix d’une instrumentation latine n’est pas anodine puisque le rappeur rêve d’avoir un groupe de latin music. Avec le titre du morceau, il n’exclue pas de pouvoir se produire un jour à la cérémonie de Latin Awards. Il a tellement fait de chose dans sa vie que rien ne pourrait plus nous étonner de sa part.

« Latin Grammys » est la première sortie de Action Bronson cette année et semble faire partie de son prochain album du nom de « Genesis ». On ne sait pas si ce titre a un quelconque lien avec la défunte Genesis P-Orridge qui l’avait copieusement critiqué il y a quelques années.

 

Le single « Latin Grammys » est pour l’heure disponible sur toutes les plateformes digitales.