ON EN A LA CERTITUDE MAINTENANT, SOULEANCE TEND A DEVENIR UN LIVE BAND.

 

 

Initié depuis l’année dernière à l’occasion d’une prestation live pour le festival des Rendez-Vous de l’Erdre (Nantes), le penchant vers le son organique de Souleance s’était matérialisé en mai dernier avec la version live de son « Tribute To Galt MacDermot » sur laquelle Fulgeance et Soulist s’étaient appuyé sur les compétence du multi – instrumentiste Vincent Choquet.

Avec « Aquarelle » il y a quelques semaines, le duo était revenu à son mode de production habituel, tourné vers la danse et l’ensoleillement. Mais l’appel du live est toujours présent et on a droit aujourd’hui à une formation machine, bass, batterie, clavier et platines pour interpréter le morceau. Le batteur Guillaume Rossel est venu prêter main forte au trio de l’hommage à Galt MacDermot et la team a pu enregistrer cette session dans les studios du Cargo à Caen. Et clairement, le son de Souleance prend une autre dimension.

Les ponts entre le numérique et l’analogique sont définitivement érigés. Il va surement falloir s’attendre désormais à deux versions de chaque titre du duo, qui tend à ne plus l’être vraiment. Tout cela en attendant un futur album de compositions originales et enregistrées en live band. Sans compter le projet de monter sur scène à plusieurs.

En attendant, vous pourrez comparer avec la version originale :

 

 

Le single « Aquarelle » est toujours disponible.