ALORS QUE SON « FIGHT THE POWER » EST DIFFUSÉ COMME MORCEAU DE LA CONTESTATION CONTRE LE RACISME ET LES VIOLENCES POLICIÈRES, PUBLIC ENEMY LIVRE PEUT-ÊTRE SON SUCCESSEUR.

 

 

Depuis le drame de George Floyd, la colère ne désemplie pas et de nombreuses voix continuent à s’élever, notamment au niveau du rap qui est par essence la musique de la contestation. Des rappeurs qui manifestent, la confrontation entre Noname et J Cole, Jay Z qui appelle le gouverneur du Minnesota, Kanye West qui fait une donation sont autant d’actions que les artistes ont entreprit ces derniers temps.

De son coté, Chuck D n’a pas attendu les récents événements pour agir. Le militantisme est bien-sur dans son ADN depuis les débuts de Public Enemy dans les années 80. N’oublions pas qu’il soutient depuis des années Bernie Sanders, ex-candidat aux Primaires Américaines et qu’il a signé en avril l’album « Loud Is Not Enough » sous la franchise Enemy Radio, la version politique caritative de PE. On se souvient que, selon la version officielle, Chuck D et Flavor Flav avaient simulé une embrouille provoquée par un désaccord autour du soutien à l’homme politique et qui avait provoqué l’éviction du rappeur excentrique. Mais tout cela n’était apparemment qu’un canular.

La divulgation de « State Of The Union (STFU) » nous en apporte la preuve puisque le duo est bien réuni, aux cotés de DJ Lord sous la bannière de Public Enemy. Pour l’occasion, le groupe s’est même renforcé avec DJ Premier à la production. Ensemble, ils livrent un titre qui ne va pas par quatre chemins : c’est une véritable attaque frontale envers Donald Trump et son administration qui ne font que jeter de l’huile sur le feu pour entretenir le racisme et les brutalités policières.

On ne sait pas si ce morceau est le digne successeur du « Fight The Power » qu’on a pu entendre à nouveau aux quatre coins des États-Unis mais il s’inscrit résolument dans sa continuité. Un peu comme avait pu le suggérer Killer Mike (Run The Jewels) lors de son puissant discours fin mai, Public Enemy exhorte les gens à profiter d’un élan populaire rarement atteint pour s’organiser et convertir la lutte par le vote.

 

Le single « State Of The Union (STFU) » est en téléchargement gratuit sur le site de Public Enemy ou disponible sur les autres plateformes.