ABSENT DEPUIS QUELQUES ANNÉES, ESSA A CHOISI LE JUNETEENTH ET LE NOUVEAU BANDCAMP FRIDAY POUR REPRENDRE LA PAROLE.

 

 

5 ans que nous n’avions pas entendu Essa. Pas depuis son dernier EP « Evade & Seak : The EPilogue » datant de 2015 qui avait suivi son album « The Misadventures Of A Middle Man » l’année d’avant, tous deux signés chez First Word Records. Mais tout ce qui se passe aujourd’hui, à savoir le racisme et la goute d’eau George Floyd qui a fait déborder le vase, l’ont convaincu de sortir un titre.

Essa est rappeur, noir (métisse), citoyen et avocat de formation. Il n’en fallait pas moins pour qu’il délivre sa réaction au meurtre de Floyd. Tout est parti de son freestyle qu’il avait partagé il y a une semaine. Pendant 4 minutes, il y fustige le racisme systémique, les brutalités policières et la défaillance des politiques.

Une puissance qu’il a décidé de rendre disponible en audio à l’occasion du Juneteenth (jour de l’émancipation aux États-Unis) durant lequel la plateforme Bandcamp reverse la totalité de ses dividendes à la NAACP, l’association de défense des droits civiques pour les gens de couleur.

Une occasion on ne peut plus honorable d’avoir des nouvelles de Essa.

 

 

Privilégiez Bandcamp pour vous procurez le single « Justice ».