OUI, ON AIME BIEN CITER DES GRANDS PHILOSOPHES COMME FRANÇOIS VALERY.

 

 

C’est le 26 juin prochain que nous verrons venir le 3ème album des texans de Khruangbin : « Mordechai ». Après « Time (You And I) » fin avril qui sonnait résolument funky, on écoute aujourd’hui « So We Won’t Forget » aux vibrations un peu plus pop mais que qui ne manque pas de style tant le trio bass – batterie – guitare sait y faire en termes d’ambiance enlevée, surtout quand Laura Lee intervient avec sa voix planante.

Conçu par Scott Dungate, bien connu dans le monde de la publicité, le clip nous narre l’histoire d’un père qui cherche à garder le contact avec sa petite fille disparue. Chaque jour, après avoir préparer des textes et des dessins, il se rend à vélo sur le sanctuaire qu’il a crée sur ce qui semble être le lieu de l’accident. Sur le chemin, il ne manque pas de perturber la circulation et de générer un mécontentement auprès des automobilistes. Au point où un policier fini par intervenir. Après s’être battu avec le père, l’agent se résout à l’aider. L’homme ayant alors atteint une certaine plénitude, disparait par enchantement, surement parti rejoindre sa fille.

« So We Won’t Forget » souligne la nécessité et la puissance de la mémoire des êtres disparus que nous avons aimé. Plus généralement, le titre incite à ce que l’on témoigne notre amour à nos proches tant qu’il est encore temps. Un message qui trouve un écho particulier à ce qu’il nous arrive en ces temps de crise sanitaire.

 

 

L’album « Mordechai » est toujours en précommande.