UNE DEUXIÈME DESTINATION OÙ LE PRINCIPE DE LA SÉRIE PREND TOUT SON SENS.

 

 

Après l’île de Bornéo, Disek enchaine avec le Vietnam pour 3 étapes, Ho Chi Minh Ville, Hanoï et Tam Coc un peu plus au sud de la capitale. Si la précédente étape était un peu plus calme, le graffeur est confronté à la densité des grandes villes du pays. Si les murs sont plus difficiles à trouver à Saïgon, il a pu peindre au plus proche de la population à Hanoï notamment dans une de ces rues où passent les trains au milieu des maisons. Leurs habitants se sont d’ailleurs bien appropriés les œuvres de l’artiste.

C’est du coté de Tam Coc où Disek a réussi à graffer dans le potager d’une famille. Il réalise ainsi le fondement de son projet d’aller graffer chez les gens. Un graffe dont il n’est pas complètement satisfait mais qui répond au cahier des charges. Comme commentaire, il a déjà affirmé que cet étape vietnamienne fût la plus intense pour lui.

Le prochain épisode nous emmènera à Bangkok en Thaïlande. Mais avant, il a promis de revenir au Vietnam, notamment pour finir un mur inachevé faute d’avoir assez de bombes.

 

Abonnez-vous à la chaine Youtube de Disek pour suivre les prochains épisodes.