LA DISPARITION DE TONY ALLEN NE POUVAIT PAS RENDRE INDIFFÉRENT DAMON ALBARN.

 

 

Albarn avait commencé à réagir à chaud à la mort de Tony Allen mais avec une grande pudeur, en publiant un très court extrait d’un de leurs concerts qu’ils ont assuré au sein des groupes qu’ils ont formé ensemble : The Good, The Bad And The Queen et plus tard Rocket Juice And The Moon. Il avait juste commenté « There is no end » pour témoigner de l’intemporalité de son ami batteur, icône de l’afrobeat aux cotés de Fela et le plus parisien des nigérians.

C’est avec sa franchise musicale la plus forte (hors Blur) qu’il vient de lui rendre hommage avec le morceau « How Far? », qu’il avait enregistré avec le célèbre batteur et le rappeur de grime Skepta à Londres avant le confinement. Il s’agit du 4ème jet de la saison 1 de la série de singles instaurée depuis le début 2020 par Gorillaz et intitulée « Song Machine ». Le titre a été publié seul alors que la série veut que ce soit livré en pack de 3 ou 4. Preuve que la disparition de Allen a bousculé les règles et c’est bien normal.

Jusqu’à preuve du contraire, « How Far? » sera donc la dernière collaboration entre eux.

 

L’ensemble de la série « Song Machine » disponible sur toutes les plateformes digitales.