ARCHIE SHEPP CONNAIT BIEN LE RAP ET VA ENCORE LE PROUVER SUR UN ALBUM COMPLET QUI PARAITRA EN MAI.

 

 

Voilà un projet qui devrait nous tenir en haleine quelques temps. En tout cas jusqu’au 22 mai, date à laquelle l’album « Ocean Bridges » verra le jour. Pourquoi un tel intérêt ? Et bien parce que le grand saxophoniste Archie Shepp s’associe avec Raw Poetic et Damu The Fudgemunk sur un long format.

A 87 ans, le célèbre musicien de jazz n’en est pas à son premier coup d’essai avec le hip hop. Militant pour la cause noire, il avait tout naturellement croisé la route d’un Chuck D. Mais c’est avec la scène française qu’il s’est beaucoup illustré dans la dernière décennie en invitant Napoleon Maddox sur un de ses titres, puis en figurant sur l’album « Identité en Crescendo » de Rocé (qu’il avait accompagné en tournée) et enfin plus récemment, il posait les notes de son saxophone sur le titre « O.D. » de Nekfeu sur l’album « Cyborg ».

Cette fois-ci ce sera une collaboration sur un disque entier. Une collaboration initiée par son propre neveu qui n’est autre que Jason Moore aka Raw Poetic. Un chemin de croix pour le rappeur qui a réussi à convaincre son oncle après des années passées à lui envoyer des démos. Ce qui a peut-être pesé sur la balance, c’est que le projet, mené aux cotés de Damu The Fudgemunk, se veut être organique avec la constitution d’un vrai groupe autour du trio.

Preuve en est sur le premier extrait « Learning To Breathe » qui donne la part belle au coté instrumental du jazz. Dans le clip, privé de la présence de Shepp, le band interprète le morceau masques à oxygène ou sacs en papier sur les têtes, histoire de nous apprendre à prendre l’air, à prendre du recul. On ne peut pas s’empêcher non plus de faire un parallèle avec le confinement actuel qui a des allures d’enfermement suffoquant.

 

Le single « Learning To Breathe » est disponible autant que l’album « Ocean Bridges » est en précommande.