ON N’EST PAS DANS UNE CONFIGURATION À LA ORCHESTRE NATIONAL DE FRANCE EN PÉRIODE DE CONFINEMENT MAIS C’EST TOUT AUSSI FORT.

 

 

Le confinement et la propagation du virus Covid-19 ne laissent personne indifférent. Que ce soit la pandémie en elle-même, la souffrance du personnel soignant, le risque que prennent les travailleurs, l’irresponsabilité de certains quant au confinement, l’arrêt du quotidien, la gestion catastrophique des autorités, le populisme des politiques, l’imbroglio autour des remèdes possibles et même la théorie du complot qui grandit, tout est réuni pour nourrir les textes des rappeurs.

C’est ainsi que Greenfinch, Swift Guad, Saligo, Dah Conectah, Nano, Dooz Kawa, Davodka, Demi Portion et Degiheugi se sont mués en un collectif éphémère pour déverser leurs couplets et leurs apports sonores sur « Urgences Médicales », un morceau plein de vérités qui dure plus de 8 minutes. Plutôt que de l’interpréter en live streaming, ils ont décidé de se filmer chacun chez soi pour obtenir un clip made in confinement mais avec le son audible.

La parole est libre mais tous s’accordent, de Paris à Wuhan en passant par Strasbourg ou Sète, sur le confinement, la crise sanitaire et le besoin d’écouter du bon rap conscient.