2019 FÛT L’ANNÉE DE SES 20 ANS DE CARRIÈRE SOLO MAIS C’EST BIEN 2020 QUI SONNERA LE RETOUR SUR DISQUE DE BIG RED. IL COMMENCE D’AILLEURS A EN PARLER AVEC « BAD ROAD ».

 

 

De Biga Ranx à DJ Vadim, en passant par Youthstar ou Atili, beaucoup d’artistes actuels sensibles aux sonorités ragga ou reggae ont fait appel à Big Red ces dernières années. Normal, la moitié de Raggasonic a toujours été, à titre collectif autant qu’individuel, une référence qu’il faut absolument accrocher à son tableau de chasse. C’est aussi parce l’artiste de 47 ans a gardé sa voix et son phrasé après autant d’années de carrière (trois décennies), donnant à chacune de ses interventions un cachet unique. Et que dire de son approche toujours « avant-gardiste » de la musique qui s’était déjà beaucoup ressentie sur ses deux premiers albums solo « Big Redemption » et « Redsistance » (inutile de parler des courtes années dorées avec Daddy Mory) et qui avait perduré sur son précédent opus « Vapor » il y a 3 ans.

2019 est l’année des 20 ans de carrière solo de Big Red. Mais ce sera bien 2020 qui sonnera son retour aux affaires avec « Smockaz » prévu pour le 7 février. « Bad Road » en est le premier extrait dont on découvre le clip lancinant aujourd’hui. En invité, Kid Charlemane.