UNE DES DEUX PREMIÈRES VOIX DU RNB A LA FRANÇAISE S’APPRÊTE A REVENIR SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE ET ON NE VOUS CACHE PAS NOTRE ÉMOI…

 

 

Des nostalgiques comme nous (et par la même des vieux comme nous), radotons souvent sur la musique de notre adolescence dans les années 90 (on vous a dit qu’on été vieux). On ne se lamente pas sur le sempiternel « c’était mieux avant » mais on se souvient d’une époque et des sons qui nous faisaient (et qui nous font toujours) kiffé. On avait bien-sur l’exemple américain mais on avait tout de même notre petite scène à nous, petits français. Dans la lancée du New Jack Swing de Teddy Riley, il y avait deux noms qui ressortaient vraiment au milieu et à la fin des 90s : K-Reen et Hasheem. Deux artistes qui à eux deux nous ont bien fait vibrer et ont ouvert la voie à d’autres par la suite.

Si la première évolue encore, principalement dans le zouk et les rythmes caribéens, le second avait disparu de la circulation à l’aube des années 2000, refaisant surface en 2005 avec une mixtape. Et puis dans un passé plus proche, il avait lancé son émission web-radio « RnBeast Show ». C’est vers la fin 2018 que Hasheem publie une photo sur les réseaux sociaux confirmant son retour en 2019 (il avait dû le faire dans son émission mais on ne l’écoute pas sorry). Sur cette photo, il apparait aux cotés de DJ Sek, le co-fondateur du label historique de rap français Time Bomb.

Durant les 6 premiers mois de l’année, Hasheem a un peu teasé le projet et le duo est même passé dans certaines émissions de radio locales. Jusqu’à ce que qu’un mix soit proposé début août réalisé par DJ Nels autour des meilleurs titres du soul singer du Val de Marne. Le DJ étant affilié à Time Bomb, il s’agissait surement de préparer la venue du premier contenu qui est, on le sait depuis quelques heures, le clip de « Soul Soldat ». Le même titre que portera l’EP, produit par DJ Sek et qui verra le jour le 20 septembre.

Du titre aux paroles en passant par l’imagerie de la vidéo autour du combat et de l’effort, Hasheem explique n’avoir jamais rien lâché, même éloigné des feux de la rampe. Il y a juste cette partie où le chanteur prononce la phrase « Soul soldat j’ai toujours plaidé » qui nous donne une impression très bizarre et qui gâche un peu le morceau.

Ce qui n’est pas gâché en tout cas, c’est le plaisir de revoir Hasheem. On a hâte d’en découvrir plus sur l’EP pour qu’à la prochaine conversation entre copains, on puisse peut-être dire que le RnB c’était mieux maintenant.

 

Faites vous votre propre opinion en écoutant ou en achetant le single « Soul Soldat ».