« PARTY OVER HERE » ET SON CLIP SUIVENT LES ÉVÈNEMENTS DU PRÉCÉDENT MORCEAU « CONDITIONING ».

 

 

Après l’effort, le réconfort. « Party Over Here » est donc narrativement dans la continuité du braquage que Ghostface Killah et ses acolytes avaient réalisé dans « Conditioning » plus tôt dans le mois. Les gars ayant réussi leur coup, il était normal pour eux de fêter ça à coup de champagne (avec une mise en avant à peine discrète du champagne de 50 Cent à 1000 dollars la bouteille) et de nanas de bonne famille.

Si la vidéo réalisée par Rock Davis semble ressembler à des millions d’autres, elle contient quelques éléments qui servent à un récit que GFK semble vouloir insuffler dans son nouvel album « Ghostface Killahs » qu’on devrait voir débarquer au mois d’août. Comme le membre du Wu Tang Clan le précise, il s’agit là d’une autre pièce de ce qu’il appelle « un film ». En plus du flashback du braquage (avec la mort d’un des complices qui pourrait avec des conséquence sur la suite de l’histoire), on voit un début d’embrouille avec un inconnu dans la boite de nuit. On n’en sait pas plus mais il est fort à parier qu’on reverra cet homme dans le prochain clip.

 

Le single « Party Over Here » est disponible sur le site de Ghostface Killah.