NAS S’ATTAQUE À UN CLASSIQUE DU JAZZ ET REND HOMMAGE À AL JARREAU, DISPARU IL Y A 2 ANS.

 

 

On peut dire que Nas fût l’un de ceux qui ont utilisé les samples de classiques dans sa musique. La mémoire collective se souviendra bien-sur de la reprise du piano de « La Lettre à Elise » de Beethoven sur « I Can » en 2002. Mais en bon rappeur qu’il est, il a aussi pioché dans le sacro-saint jazz. Ce fût le cas encore une fois sur « Jarreau of Rap », qui fait partie des morceaux jamais publiés contenus dans « The Lost Tapes II » qu’on découvrira dans à peine une semaine (19 juillet).

En réalité, le morceau d’origine est l’œuvre du jazzman Dave Brubeck et date de 1959. Le morceau, instrumental à la base, a la particularité d’avoir été composé en 9/8 temps. C’est 20 ans plus tard que Al Jarreau lui donne une version vocale qui lui vaudra le Grammy Award de « la meilleure performance vocale jazz masculine ».

Et c’est donc cette dernière version que Nas avait décidé de reprendre à la sauce rap en incluant des extraits des paroles de Jarreau, décédé en 2017. Avoir intitulé le morceau « Jarreau of Rap » veut sûrement dire que le patron de Mass Appeal considérait déjà que cette sorte de scat c’était déjà du rap. A noter également la présence du trompettiste Keyon Harrold.

 

Encore une semaine avant l’arrivée de « The Lost Tapes II ».