DEUXIÈME EXTRAIT DE L’ALBUM « LET LOVE » DONT ON CONNAIT DÉSORMAIS LA DATE DE SORTIE OFFICIELLE.

 

 

Alors que le précédent titre « HER Love » rendait un hommage aux femmes et au hip hop avec en fond un inédit de J Dilla, on change d’univers avec « Hercules » dont le scénario se situe dans une store market. Jusque-là, rien de bien nouveau vous nous direz.

Et bien mine de rien, de petits détails sont à noter dans cette vidéo réalisée par Carrick Moore Gerety. Le principal détail est que les braqueurs sont blancs. Il ne faut surtout pas voir cette posture comme un acte anti-blancs de la part de Common et de son réalisateur mais ils ont tout simplement voulu exprimer le fait que tous les braqueurs ne sont pas forcément noirs ou même latinos. Au même titre que tous les épiciers ne sont pas coréens ni pakistanais. Que les braquages se déroulent partout et contre toutes les communautés. Bref, à bas les clichés.

Aidé d’une jeune femme qui avait volé des produits 5 minutes avant et du caissier, qui n’est autre que Vince Staples mais qui ne participe pas au morceau, Common maitrise assez rapidement les assaillants. Le featuring lui est assuré par Swizz Beatz que l’on voit partout en ce moment (il apparaitra sur les albums à venir de Rick Ross et de Nas). On ne sait pas vraiment ce que Staples fait-là d’ailleurs mais on imagine qu’il viendra participer sur l’album « Let Love » à paraitre le 30 août et qui est une extension musicale de la dernière autobiographie de Common « Let Love Have The Last Word ».

 

L’album « Let Love » est désormais en précommande sur l’ensemble des plateformes de streaming.

On vous rappelle également sa venue en France le 14 septembre à Paris.