QUI N’AVAIT JAMAIS RÊVÉ DE FAIRE LES DINGUES DANS LES COULOIRS D’UN HÔPITAL ?

 

 

Depuis la sortie de l’album « Carnaval Oddyssey », le trio Dowdelin surfe sur le concept « d’Atlantique Noir » de Paul Gilroy qui considérait « qu’il existait une culture hybride, qui n’est ni africaine, ni américaine, ni caribéenne, ni britannique, mais tout cela à la fois ».  Le chant créole d’Olivya, les percussions poly-rythmiques de Raphaël Philibert et la production électro de Dawatile en sont aujourd’hui la parfaite extension.

On visionne aujourd’hui le clip de « Éléphants Roses » qui fût l’un des deux premiers extrait de l’album il y a presque un an. A l’image du morceau, Dowdelin nous emmène dans la supposée folie douce qui n’est rien d’autre que la réalité fantasmagorique de nos artistes.

 

L’album « Carnaval Oddyssey » est toujours disponible partout et aussi sur le Bandcamp de Dowdelin.