LE MOIS DERNIER, ELLE RECEVAIT UN DIPLÔME HONORIFIQUE PAR UNE GRANDE ÉCOLE DE MUSIQUE. ET HIER SOIR, CE FUT LA CONSÉCRATION.

 

 

Depuis l’annonce en janvier, le temps a dû être long pour Missy Elliott jusqu’à la cérémonie d’hier soir au Marriott Marquis Hotel de New-York. Près de 5 mois à attendre son intronisation officielle au Songwriters Hall of Fame en tant que deuxième artiste hip hop (après Jay Z en 2017) mais surtout en tant que première femme tout court. Un pas en avant pour une institution crée en 1969.

L’artiste, qui a commencé sa carrière il y a presque 30 ans, a pu s’exprimer sur scène après que Queen Latifah lui ait remis son sésame. En guise de speech, elle s’est adressée, avec émotion, aux jeunes auteurs en les incitant à ne pas abandonner face au syndrome de la page blanche.

C’est ensuite que Lizzo, jeune artiste qui a récemment collaboré avec elle, est venue sur scène interpréter un de ses tubes : « Sock It 2 Me ».

La soirée idéale pour un grand nom du hip hop mondial qui est rentré un peu plus dans l’histoire.