FAUCHÉ EN PLEINE ASCENSION, IL ÉTAIT ÉVIDENT QU’ON ALLAIT DÉCOUVRIR DES INÉDITS DE MAC MILLER. AUJOURD’HUI, « BENJI THE DOG » EN EST-IL LE PREMIER D’UNE LONGUE LISTE ?

 

Disparu il en septembre 2018, Mac Miller nous avait laissé son album « Swimming » un mois plus tôt et n’avait pas pu en récolter les lauriers comme il se devait. Même si l’album traite entre autres de sa rupture avec Ariana Grande, le rappeur de 26 ans avait de belles années devant lui, des projets et, on l’imagine, des productions à sortir plein la besace.

« Benji The Dog » est le premier d’entre eux à titre posthume. Et ironie du sort, le track traite (encore une fois) des addictions à la drogue sur une prod assez triste et mélancolique comme il avait l’habitude de nous faire. Pour renforcer la tristesse justement, c’est le célèbre sample de Valerie Simpson sur « Benjie » qui a été utilisé avec le « ouh ouh ouh ouh oooouuuuh… » bien connu.

Et il est vrai que maintenant que Mac Miller n’est plus, ce genre de chanson peut nous foutre le bourdon rapidement.